• +212 6 65 29 09 10
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Multon-image

La kinésithérapie

La kinésithérapie consiste à soigner par le mouvement et la posture. L'objectif est de rendre au corps une motricité fonctionnelle en mettant en œuvre des techniques basées sur des principes scientifiques.
La kinésithérapie traite les limitations fonctionnelles suite à des blessures ou de maladies affectant les muscles, les articulations et les os, ainsi que les systèmes neurologiques, respiratoires, circulatoires et cardiaques.

Nous réalisons un bilan complet afin d'établir un diagnostic kinésithérapique spécifique au patient. Á partir de celui-ci, les objectifs sont déterminés avec le patient et un plan de traitement est mis en place.
Au moyen de techniques éducatives, manuelles et instrumentales, les séances contribuent au maintien ou à l’amélioration de la santé physique, psychique et sociale.

Elle intervient dans différents domaines dont les plus fréquents sont : la traumatologie, la rhumatologie, la neurologie...
 
 

RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION
EN TRAUMATOLOGIE ORTHOPÉDIE

La rééducation en traumatologie et en orthopédie est une prise en charge qui intervient le plus fréquemment après une chirurgie de l’appareil locomoteur ou après un traumatisme opéré ou non.

La rééducation orthopédique

Lorsque vous présentez une affection touchant les articulations et les structures péri-articulaires qui provoquent des douleurs et une gêne fonctionnelle, le chirurgien peut vous proposer une intervention chirurgicale pour vous soigner  – prothèse de hanche, arthrodèse du rachis, etc…

Nous intervenons avant la chirurgie en pré-opératoire pour assouplir les articulations et les tissus, renforcer certains muscles afin de permettre une récupération plus rapide après l'opération.
Aussi nous allons intervenir en post-opératoire pour améliorer la récupération des déficiences et de la fonction. Cela fin d'acquérir l'autonomie le plus rapidement possible.
La rééducation sera adaptée à chacun et le traitement suivra précisément les consignes du chirurgien. Nous accompagnons le patient tout au long de sa rééducation pour économiser la zone opérée et éviter toutes complications.
Multon-image
Multon-image

La rééducation traumatologique

Un traumatisme provoque différents types de lésions : facture, entorse, déchirure, luxation etc. Le traitement proposé dépend de la nature de la lésion et peut se faire par immobilisation sous attelle, plâtre ou par la chirurgie. Votre médecin peut prescrire des séances de rééducation après avoir diagnostiqué le traumatisme.

En séance, nous ferons une évaluation des déficiences occasionnées par ce traumatisme et nos proposerons un plan de traitement adapté qui respectera la lésion et vos objectifs de récupération.

La rééducation neurologique

La kinésithérapie peut intervenir si vous avez subit un accident vasculaire cérébral (AVC), un traumatisme crânien, un traumatisme de la moelle épinière ou si vous êtes touchés par une maladie neurologique (Parkinson, syndrome cérébelleux...)
Elle répond aux besoins des patients qui présentent des déficits moteurs et/ou sensitifs quel que soit le stade d’évolution, de la phase aigue invalidante à celle de séquelles installées.
Les techniques mises en place sont nombreuses et variées. Elles dépendront de la lésion et seront programmées selon l’évolution. L’approche de la kinésithérapie en neurologie se veut fonctionnelle et spécifique de l’affection concernée.

Notre objectif est d’accompagner le patient dans son projet rééducatif pour l'aider dans ses activités de la vie quotidienne et retrouver une autonomie maximale.
Multon-image
Multon-image

La rééducation rhumatologique

La rhumatologie rassemble les pathologies de l’appareil locomoteur touchant les articulations, les structures péri-articulaires (tendons, bourses...), parfois les muscles et le tissu osseux. Les conséquences peuvent être des douleurs et/ou une gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne.
Dans ce contexte, une consultation chez le kinésithérapeute peut être proposée par le médecin.

Après avoir réalisé un bilan et en fonction de la nature inflammatoire ou mécanique de la pathologie, Nous proposerons une rééducation ciblée sur les structures touchées. Le programme se voudra adapté en fonction de la nature des lésions (déformation, remodelage ou dégénérescence) et de l’évolution de la pathologie. Il sera accompagné de conseils et d'une auto-rééducation à la maison si besoin.

La rééducation gériatrique

La rééducation gériatrique concerne les personnes âgées qu’elles soient autonomes ou fragiles. Avec l’âge, les capacités physiques, sociales et psychologiques diminuent. Cela se manifeste chez la personne âgée par une réduction de la mobilité articulaire, une diminution de la force musculaire, une altération de l’équilibre et des réflexes associés parfois à une diminution du champ visuel.
Ces atteintes peuvent être à l’origine de difficultés dans les activités de la vie quotidienne et responsables de chutes éventuelles.
La rééducation pour les personnes âgées a pour but l’amélioration de la force musculaire, l’entretien des amplitudes articulaires, l’amélioration de l’équilibre, de la perception de son corps et de ses mouvements.
Après avoir établi un diagnostic kinésithérapique, nous proposerons des objectifs de rééducation afin de concilier vos besoins et vos attentes. Sera proposé un programme de rééducation adapté, comprenant des exercices individuels personnalisés.
Multon-image
Multon-image

La rééducation pour les pathologies cardio-vasculaires

Pour les patients présentant une maladie cardiovasculaire, la réadaptation cardiaque se fait en milieu spécialisé avec une prise en charge pluridisciplinaire médicale et paramédicale. Il s’agit d’une prise en charge globale et individualisée basée sur le réentraînement à l’effort, l’éducation et les changements de comportement pour améliorer la santé.
L’objectif de la réadaptation cardiaque est de restaurer ou d’augmenter les capacités physiques du malade. Elle peut être réalisée au cabinet sous forme de gymnastique. Elle passe par un reconditionnement musculaire, sur bicyclette et sur tapis de marche. En parallèle, un programme d’éducation thérapeutique est donné pour améliorer les connaissances et la compréhension de la maladie.

La kinésithérapie respiratoire (enfants / adultes)

Les personnes qui souffrent d’une insuffisance respiratoire chronique et sont gênées dans leurs activités par l’essoufflement et la fatigue peuvent être orientés par leur pneumologue vers un kinésithérapeute.
Il sera proposé pour la réhabilitation respiratoire un réentraînement à l’effort : travail de l’endurance sur bicyclette ou tapis de marche, renforcement musculaire, exercices gymniques etc.
Pour les patients encombrés adultes ou enfants, nous mettons en place des séances de kinésithérapie respiratoire. Grâce des techniques spécifiques, l’objectif est de désobstruer le nez et d'évacuer les sécrétions bronchiques qui gênent la respiration. Dans certains cas, nous pouvons être amenés à utiliser un aspirateur à mucosité par l’intermédiaire d’une sonde afin de dégager les voies encombrées.
Multon-image

La kinésithérapie du sport

La kinésithérapie dans le milieu sportif a un rôle dans la prévention, l’évaluation et le traitement des blessures et des lésions de surcharge liées au sport comme les fractures, tendinites, déchirures musculaires et ligamentaires, bursites, hernies discales et bien d’autres encore.

Selon les besoins de la personne, on utilise différentes techniques comme la thérapie manuelle, la massothérapie, l’électrothérapie, la cupping therapy ou toute autre technique avec pour objectif de rétablir la mobilité des articulations et la souplesse musculaire.

Il pourra être proposé, en fonction de l’analyse des gestes sportifs relatifs au sport pratiqué, des exercices de renforcement musculaire spécifiques, des exercices d’équilibre et proprioceptifs et des exercices fonctionnels primordiaux pour assurer un retour au sport de manière sécuritaire.

La kinésithérapie à domicile

L'équipe du cabinet Multon intervient pour des soins de kinésithérapie à domicile. 

Mohamed, IMC (Infirme Moteur Cérébral), témoigne des bienfaits que lui apporte la kinésithérapie à domicile et son ressenti.

La Hijama / Cupping therapy

La Hijama / Cupping Therapy est une technique thérapeutique qui fait intervenir une succion de la peau grâce à des ventouses.
Cette technique tient ses origines dans la médecine traditionnelle qui a été pratiquée dans toute l'Asie depuis des milliers d'années dans le traitement de la douleur et d'autres plaintes. La méthode couramment utilisée est la flamme placée à l'intérieur d'une coupelle en verre créant ainsi une aspiration par pression négative. Cela libère les tissus mous, draine l'excès de toxines, relâche les adhérences, soulève le tissu conjonctif et apporte le flux sanguin à la peau et aux muscles. Les coupelles peuvent également être attachées à une pompe afin de créer l’aspiration. Ces ventouses peuvent être de différents matériaux : en bambou, en bronze, en verre, en plastique ou en terre.

La thérapie par les ventouses est une pratique ancienne et universelle qui s'étend de l'est à l'ouest. En Orient, les Chinois pratiquent l'art des ventouses depuis plus de trois mille ans. En Occident, la thérapie par les ventouses a vu le jour en Égypte. Le papyrus d’Ebers, écrit vers 1550 avant le début du calendrier grégorien, déclare que cette technique élimine les matières étrangères du corps.
La cupping therapy a également une longue histoire en Europe et dans les pays arabes. En Europe, la thérapie par les ventouses était habituellement utilisée par les praticiens du monastère et les guérisseurs populaires jusqu'au 19ème siècle pour les abcès, et comme moyen d'extraire les poisons des morsures faites par l'homme, les singes, les chiens, les animaux sauvages ou les serpents. En France, au dix-septième siècle, Ambroise Paré, chirurgien de renom loua les bienfaits de la médecine par les ventouses. Au dixième siècle, Ibn Sinâ (Avicenne) rédige un ouvrage célèbre qui vante les mérites de la hijama. Plus tard, des chirurgiens de renom comme az-Zahrawi et Ibn al Quff ont contribué à la promotion de la hijama. C’est ainsi qu’au vingt-et-unième siècle, la hijama connaît un grand essor en Europe et aux USA.
Multon-image
La hijama a été recommandé par le Prophète ﷺ dans de nombreux hadiths. Anas rapporte que le Prophète ﷺ a dit : « Les meilleurs de vos remèdes sont la hijama et le costus marin. » Au sujet de la médecine prophétique, Ibn Al Qayyim a dit : « En effet, la médecine du Prophète ﷺ est une médecine certaine, divine, issue de la révélation, fruit de la prophétie et d’une raison parfaite. »

De nos jours, de nombreux professionnels de santé s’intéressent à la hijama et se penchent sur ses vertus et bienfaits. De plus en plus de patients y ont recours et décrivent une réelle amélioration de leur état suite aux séances.

Des études scientifiques récentes vantant les mérites de cette technique thérapeutique abondent en ce sens et se multiplient jours après jours.

Le Dry Needling

Le Dry Needling permet de traiter diverses inflammations ou contractures des muscles. La technique consiste à utiliser une fine aiguille que l'on loge précisément dans le "trigger point" du musclé lésé.

Les trigger points sont aussi appelé "points gâchettes". Ils sont la principale cause de douleur myofasciale. Ce sont de petites zones musculaires en contraction, hyper irritables, localisées dans des bandes musculaires en tension. Ils sont denses et sensibles à la palpation. Communément on parle de "noeuds" ou de "contractures" musculaires douloureuses au toucher.

Lorsque le trigger point est repéré, nous plaçons l'aiguille sèche dans la zone douloureuse pour provoquer une secousse musculaire afin de rétablir l'afflux sanguin et détendre le muscle. Cette technique n'est pas douloureuse et prend quelques minutes pour observer une amélioration des symptômes. 
© 2021 Cabinet Multon. All Rights Reserved. By Wapcom